Mogador, Marrakech
Mogador, Marrakech
cms.banner_img

Tanger

29 oct `20
30 oct `20

Dans une des plus belles baies de la région, à cheval sur l’Atlantique et la Méditerranée, Tanger est une destination ensoleillée, cosmopolite et lifestyle avec de nombreux sites classés et une médina parmi les plus préservées.

Elle a longtemps été une importante place stratégique. Avec ses deux mille cinq cents ans d’existence, elle compte une population de 974 000 habitants aujourd’hui, c’est l’une des plus anciennes villes d’Afrique du Nord.

Station balnéaire importante, Tanger dispose d’infrastructures hôtelières et touristiques variées, et d’une médina qui attire d’énorme visiteurs.

La Medina <br>de Tanger
cms.mandala

La Medina
de Tanger

La meilleure manière de découvrir la ville de Tanger c'est à travers sa médina. Cette dernière concentre l'essentiel des éléments qui composent son histoire de ville mythique, cosmopolite et ouverte. 

Un bon point de départ est la place du 9 Avril ou Souk Barra. Il s'agit d'une zone commerciale connue pour ses étals de produits agricoles des environs. Aux alentours de cette place qui sert de pont d'union entre la ville ancienne et la nouvelle, on retrouve la Cinémathèque de Tanger, qui a pris la place du Cinéma Rif, l'Eglise anglicane de Saint Andrews, la mosquée Sidi Bouabid et le palais de la Mendoubia. 

De là nous pouvons accéder à la ville ancienne via la porte de Fahs. Plusieurs itinéraires s'offrent alors à nous. Vers notre droite, nous retrouvons un marché traditionnel marocain ou les étals d'épices et condiments sont la star incontestée. En suivant les dédales de ce parcours on arrive au petit Socco connu pour ses cafés où des figures mythiques de l'histoire de Tanger se sont assises.

Un peu plus loin nous retrouvons l'imposant cimetière juif, près de Bab Mirican. De là, cette porte nous mène au quartier de Bni Idder, qui avec Jnan Kabtan, Oued Ahardan, Dar Baroud et la Kasbah forment une médina particulière qui rompt, balcons et fenêtre à l'appui avec la traditionnelle architecture arabe. 

Parmi les lieux à visiter on retrouve le Musée des Cultures méditerranéennes de la Kasbah, la Légation américaine, la synagogue Nahon, la tombe d'Ibn Batouta et les cafés du Petit Socco.

Les Grottes d’HERCULES
cms.mandala

Les Grottes d’HERCULES

A Tanger, la mythologie est quelque chose que l'on peut toucher. C'est particulièrement vrai aux grottes d'Hercule. C'est là, ou, selon la mythologie grecque l'héros Hercule se reposa après avoir séparé l'Afrique de l'Europe et y passa la nuit, méditant la manière de passer le dernier des travaux imposés par l'Olympe et qui était, cueillir les pommes d'or du jardin des Hespérides, localisé selon la légende, non loin de là au site de Lixus à Larache.

Les grottes sont situées à 5 kilomètres de la ville vers le sud par la côte atlantique. Habitées depuis plus de 7000 ans, ces grottes se trouvent entre les plages d'Achakkar et de Sidi Kacem. Historiquement, elles servaient de carrière pour l'extraction de pierres à moudre et ce dès l'époque phénicienne (non loin de là, se trouvent les ruines de Cotta), ce qui explique leur apparence particulière entre artificiel et réel qui a inspiré de nombreux artistes et architectes dont Gaudi. 

L'image la plus représentative est celle de sa sortie vers la mer où certains voient l'image inversée de la carte de l'Afrique et d'autres le profil du mythique héros grec. 

La Médina
cms.mandala

La Médina

La Médina de Tanger n’a pas perdu son charme d’origine en dépit d’avoir été modifiée par l’influence européenne au cours des 140 dernières années, en particulier par la construction de logements pour les diplomates et le personnel européen.

La Médina possède le charme des médinas arabes et certaines murailles disposent de tours circulaires d’origine portugaise.

Le Grand Socco
cms.mandala

Le Grand Socco

Le Grand Socco est un Vieux marché rural, appelé aujourd’hui « Place du 9 Avril », centre névralgique de la ville. C’est une place entourée de marchés et de souks, récemment rénovée, tout en gardant leur originalité traditionnelle.

Les principaux monuments du Grand Socco, à ne pas manquer, sont :

  • La Mosquée de Sidi Bou Abid avec un minaret céramique datant de 1917.
  • Le Palais du Mendoub et la Médubia avec ses jardins aux arbres centenaires et ses canons datant des XVIIe et XVIIIe siècles. Derrière celui-ci se tient le cimetière musulman.
  • La porte Bab Fahs, où commence la médina avec l’intéressant marché et la rue Siagin
Le Petit Socco
cms.mandala

Le Petit Socco

Le petit souk est situé sur petite place entourée de cafés et de vieilles auberges, à la fin de la rue Siaghin.

En entrant par la rue Siaghin, on trouve l’ancienne Église Catholique et le centre social des Filles de la Charité à Calcutta. Juste à côté, il y a Dar Niaba, la première résidence de l’ambassadeur du sultan Mendoub à Tanger au XIXe siècle.

Dans cette rue, ne manquez pas de visiter le Funduq de Siagin, logement classique antérieur à la colonisation.

Le Petit Socco Se démarque par 2 cafés très anciens à Tanger. Il s’agit du café Tingis et café Central, deux lieux de rencontre des artistes de l’époque internationale de la ville. Non loin du Café le Tingis commence la Rue des Mouahidines, principale zone de vente d’artisanat (voir achats à Tanger).

De cette rue et en allant vers le port, on trouve la grande Mosquée sur le site de l’ancien capitole romain et de la cathédrale à l’ère portugaise. Sa porte d’entrée est très belle.

Newsletter & Offre

Nous avons plusieurs à partager avec vous, soyez le 1er à les découvrir

mobile nav bg
Choisir un hôtel
    Grand Mogador
    Mogador Express
    Mogador
This website uses COOKIES.

By browsing it you accept our cookies policy, according to your browser settings. Read more about Privacy Policy.

OK, close